03 mars 2007

Thaïlande, 13 ème partie - Retour à la maison

Samedi 9 décembre, nous nous levons à 9h pour aller prendre le petit-déjeuner. On n'a pas mangé grand chose. Les spaghetti bolo et autres nouilles sautées au poulet à 9h du mat, ça ne passe toujours pas! :) Un thé et quelques fruits feront l'affaire.

Bruno___OrchidNous retournons à la chambre pour finir de ranger nos affaires. Il faut quitter la chambre à 11h au plus tard. Le bateau pour Phuket est à 13h. Le ciel est couvert. On va se poser au bar vers la piscine pour consommer quelques derniers banana et watermelonshakes! Il y a de nouveau plein de monde autour de la piscine. J'observe une famille d'Anglais. Les 2 enfants s'amusent dans l'eau, la mère lit un bouquin et le père joue à la Nintendo DS. Ok, ya pas beaucoup à faire sur ce coin de l'île mais bon...

Les verres à boisson sont toutes décorées avec une orchidée...

Nous avons été 2 fois dans la piscine. Toujours en fin de journée. Les gens dormaient sur leur transat, et Bruno et moi on arrivait pour faire les débiles dans l'eau. Tout le monde était ravi de nous voir arriver. De vrais gamins! :)

Vers le bar, il y a toujours plein d'oiseaux. Je ne sais pas quelle race c'est. Ils passent leur temps autour des tables en attendant des miettes et à chier sur les tables!! Les nappes étaient toutes tachées de leurs excréments. Charmant.

saloperie_d_oiseau

A 12h50 on vient nous chercher pour aller prendre le bateau. Un longtailboat nous attend à la plage pour nous conduire au bateau qui attend plus loin. Nous devons dabord aller à Tonsai pour faire embarquer les autres passagers. Il y a environ 15 minutes de trajet pour aller à Tonsai puis 1h d'attente et ensuite environ 2h je crois jusqu'à Phuket.

A Phuket, nous prenons un taxi pour aller à l'aéroport où nous arrivons très en avance. On va se changer car avec le froid qu'il fait toujours dans les avions, les tongs & shorts ça ne va pas le faire. Ensuite nous allons faire emballer nos bagages avec du cellophane.

Le vol Phuket - Bangkok est prévu à 20h40. Au check-in, on nous propose de prendre le vol d'avant histoire d'avoir moins d'attente à Phuket. L'aéroport est tout petit et il n'y a pas grand chose à faire contrairement à l'aéroport de Bangkok. Parfait! Dans la salle d'embarquement, on regarde CNN sur les écrans géants: Catastrophes naturelles, attentats, crash d'hélico... que des mauvaises nouvelles. Ca fait un de ces biens de se couper un peu du monde de temps en temps! On a eu la télé la première semaine à Bangkok, Chiang Mai et Phuket mais on ne l'a que très très peu regardée. A Ko Phi Phi par contre, rien. Pas de télé, pas de radio ni de journaux. Ca m'a rappelé ces deux semaines que j'ai passé sur une île au Kenya sans eau courante, sans électricité juste la plage, le soleil, la pêche LE CALME! En cas d'urgence il y avait un ... TALKIE WALKIE. J'me rappelle toujours qu'à mon retour à Genève j'avais été surprise de retrouver mon téléphone portable, ordinateur etc. C'est un enorme luxe (je trouve) que de pouvoir se couper un peu du monde de temps en temps.

Le vol entre Phuket et Bangkok se passe très bien. Comme d'hab, nous avons le droit au film consacré au Roi!

En réservant les vols, j'avais prévu 2h40 de stop à Bangkok pour éviter, en cas de retard, de louper la correspondance ainsi que les pertes de bagages. Vu que nous avons pris un vol plus tôt de Phuket, nous avons 4h d'attente à Bangkok. Va falloir s'occuper! On traverse tout l'aéroport en s'arrêtant devant tous les magasins. Gucci, Vuitton, Cartier, Burberry & Co. Ils sont tous là. Au prix fort forcément. Pas de contrefaçon ici. Enfin, j'crois... :) L'air conditionné fonctionne super bien. On se les caille vraiment. Après les boutiques, il y a les restaurants & bars. Burger King, fast food Chinois, fast food Thaï, un genre de Starbucks, des sandwicheries. On s'arrête pour prendre un Smoothie à la mangue. Puis on continue. Il y a des tas de bars au milieu des allées, servant des tapas, sushis et autres petits plats.

On continue de marcher et on tombe sur... ça:

BKK_APT thailande_nov_2006_disc thailande_nov_2006_disc

On a été dans tous les coins de l'aéroport. On en pouvait plus. Finalement on a traversé la douane et on s'est posé dans les sièges en attendant l'embarquement. Forcément, vu que nous n'avions plus la possibilité d'acheter à manger, j'ai commencé à avoir faim. C'est toujours comme ça. On était super fatigués après le trajet en bateau, l'attente à Phuket, le vol Phuket Bangkok et encore l'attente à Bangkok... Et dire qu'il nous restait encore 12h de vol pour Zürich, puis 2h d'attente et finalement, 45 min de vol pour Genève ... Ca allait être long!

Nous avons embarqué 30 min avant le départ du vol, prévu à 00h40. Dans l'avion, on était entourés de suisses-allemands qui parlaient forcément ... ben le Suisse Allemand, langue ô combien agréable à écouter!!! On sent bien qu'on rentre au pays là!!! Heureusement, l'hôtesse nous a vite distribué les écouteurs, on va pouvoir couvrir les discussions en Switzerdütsch! Danke!

Je jette un coup d'oeil au "programme télé". La plupart des films étaient les mêmes qu'à l'aller. Ils avaient rajouté quelques nouveautés. De toute façon je n'allais pas tarder à m'endormir.

Nous recevons le menu:

menu

J'ai choisi le poulet. Bruno n'a rien pris, rien ne lui disait. Rien qu'à l'odeur j'avais la nausée. C'était plein de coriandre et j'ai vraiment horreur de ça. Me usis donc contentée de la salade, du riz et du pain...

J'ai dormi durant quasiment tout le vol. Au moins c'est passé plus vite. Nous sommes réveillés vers 5h30 environ pour le petit-déjeuner. Bruno, toujours écoeuré par l'odeur préfère ne rien manger. Je choisis l'omelette espagnole, fricassée de champignons frais, saucisse de poulet grillée, tomate au four à l'origan et à l'huile d'olive... C était ça ou la quiche de gruyère et à l'emmental.

Pour moi, lors d'un long voyage, les 2 dernières heures de vols les pires. Je regarde souvent l'écran indiquant la position de l'avion sur une carte de la zone que nous survolons, et plus on approche du point d'arrivée, plus je m'impatiente. Surtout quand la personne devant baisse son siège au maximum et que je suis donc coincée sur mon siège côté hublot. Oui, même de nuit, j'aime bien pouvoir voir dehors. En attendant donc l'atterissage, je regarde pour la deuxième fois le film "Nos Jours Heureux", une sympathique comédie française. 

Il y a deux choses que j'aime en avion: le décollage, avec le bruit des moteurs, la pression et tout, puis... le moment ou le commandant de bord nous annonce dans son micro "Medames et Messieurs, veuillez attacher vos ceintures, nous allons attérir, le temps à Zürich est nuageux, la température est de 2°C!". Nous passons de 34°C à 2°C. Ca va être... violent.

L'avion attérit à Zürich Kloten pile à l'heure, c-à-d 06h40. Les hôtesses de l'air nous saluent avec un Wai et un merci "Khawp khun kaa". Nous passons dans le tunnel reliant l'avion à l'aéroport. Je porte un petit pull, Bruno est en polo. Ca caille!!! Une hôtesse nous lance un "Grüzi" et nous indique la direction pour prendre les correspondances. On doit reprendre le métro qui relie les terminaux. Il y a toujours la petite musique de cors des Alpes ainsi que le "Meuhhhhh" final.

Bruno n'ayant pas mangé ni fumé depuis 2h, nous allons prendre un café & croissant dans un bar de l'aéroport. Donc pour 1 café, 1 thé et 2 croissants: 12 CHF. Pas de doute, nous sommes de retour en Suisse!

Pas grand chose à faire. Pas envie de marcher, on va en direction de la douane pour pouvoir prendre notre vol de correspondance. Je voulais m'acheter une crème de jour au Duty Free de Bangkok mais vu la nouvelle loi sur les liquides, gels & crèmes dans les bagages à main, je ne l'ai pas achetée. Pas envie de me la faire confisquer. Et j'ai bien fait. A Zürich, on ne rigole pas avec la sécurité!!! Pour plus d'info, cliquez ici. La porte d'embarquement pour le vol ZRH GVA est juste en face de la douane. Nous avons donc assisté aux fouilles de sacs et aux nombreux "jettages" de produits. Une dame qui n'avait visiblement pas eu feu des nouvelles mesures de sécurité avait acheté, dans l'aéroport, une quantité de produits capillaires, gels douche et autres crèmes interdites. La pauvre s'est tout fait confisquer. Elle n'a rien pu garder vu que tous ses flacons faisaient plus de 100 ml. Ce qui est sûr, c'est que le personnel de la sécurité des aéroports Européens et US n'auront plus besoin d'acheter de shampoings, parfums, crèmes et autres produits interdits à bord durant quelques mois encore!

L'avion pour Genève est presque vide. Nous partons pile à l'heure. La vue sur les montagnes est vraiment magnifique. Nous avons pris quelques photos elles ne sont pas terribles à cause des reflets dans le hublot.

back_to_gva

Le vol est très rapide. A peine avons-nous reçu notre chocolat au lait Swiss que nous allons déjà attérir.

Voilà, nous sommes à Genève, à la maison. Reste à passer la douane et récupérer nos bagages. Le douanier nous fait un grand sourire. Nan je déconne. Il nous dit, sèchement "c'est bon" en n'ayant même pas pris la peine de vérifier ma carte d'identité. Une fois, avec Bruno, on s'est échangé nos passeports. Zont rien vu. Maintenant, c'est l'attente de nos sacs. J'suis un peu stress. Nous avons fait l'enregistrement de nos bagages à Phuket. Ils ont donc fait Phuket - Bangkok - Zürich - Genève. Vont-ils arriver??? Il n'y a déjà presque plus personne lorsque nos sacs célophannés arrivent sur le tapis. Gros soulagement.

Ma mère est venue nous chercher à l'aéroport. Je lui avais confié mes clés de l'appartement pour qu'elle vienne s'occuper des plantes & du courrier. Je lui demande donc comment vont les plantes... "Les plantes??? Meeeeeeeeeeerde!!! J'ai complètement oublié". Yeah! Je m'imagine l'état dans lequel elles doivent être. Surtout la Spathiphyllum, cadeau d'anniversaire de mes collègues, qui a besoin de son verre de flotte tous les 2 ou 3 jours environ. Effectivement, elle était raide. Heureusement, un peu d'eau suffit à la réanimer...

Nous sommes donc rentrés le dimanche 10 décembre. Lendemain, retour au boulot! On va pouvoir s'habiller en blanc et se la péter avec notre super bronzage! Ben oui quoi, on l'a tous fait non???

Posté par lanena à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Thaïlande, 13 ème partie - Retour à la maison

Nouveau commentaire