25 janvier 2007

Thaïlande, 9ème partie - Ko Phi Phi

Ce matin, c'est le grand départ pour Ko Phi Phi. Le réveil à 6h30 est difficile. Nous avons à peine le temps de prendre le petit-déjeuner car le restaurant ouvre à 6h45 et que nous devons attendre pour les toasts, le thé etc. De plus, le taxi est pile à l'heure. C'est un mini-bus. Il y a déjà du monde dedans. Des tas de sacs à dos sont déjà entassés à l'arrière. Nous câlons les notres ou on peut.

Nous voilà parti pour le port. Il y a un bon bout de route. Forcément... je m'endors. Ben oui! Le taxi arrive très en avance au port. Il y a déjà pas mal de monde. La compagnie de bateaux est Andaman Wave Master. Les sièges à l'intérieur sont disposés un peu comme dans un avion. La climatisation est A FOND! J'ai dû sortir mon pull... On attend environ 1h avant que le bateau ne démarre enfin. Le trajet dure environ 2h30 de Phuket à Tonsai, le centre de Ko Phi Phi, et de Tonsai à Hat Laem Thong.

phi_phi_map_copie Arrivés vers Tonsai, les passagers qui allaient à PP Erawan Palm Resort, Zeavola, Palm Beach Holiday Inn, et au Phi Phi Natural Resort (notre hôtel) devaient changer de bateau. Tous ces hôtels sont situés tout au nord de l'île, à Hat Laem Thong. Ils sont dispersés sur une longue plage de sable. Le PP Natural est le plus éloigné. Arrivés vers les hôtels, des longtail boats viennent nous chercher. J'ai failli passer à l'eau car j'ai glissé (C'est la faute des tongs et aussi du sac qui était lourd!!!!) mais le conducteur du petit bateau m'a ratrappé. Il doit avoir l'habitude des pertes d'équillibre des touristes!

A l'hôtel, on nous accueille avec des verres de jus d'ananas. Notre chambre n'est pas encore prête et on nous fait patienter au bar. On vient nous chercher 30 min plus tard et on nous accompagne à notre chambre. Vu que les bungalow standards sont les plus bas de gamme, ils sont situés un peu en hauteur. Il faut donc marcher... Les bungalows sont dispersés dans un immense jardin tropical. C'est magnifique. Nous marchons environ 5 minutes et arrivons enfin au bungalows. On dégouline c'est dégueulasse.

On ouvre la porte et là, oh surprise, notre chambre n'est pas du tout ce que nous espérions. C'était vieux, dègue, il manquait des planches sur le balcon, les portes fermaient à peine, ça puait l'insecticide, la salle de bains ne ressemblait à rien, les lits dataient de je ne sais quand, un mouchoir (!) bouchait un trou dans une fenêtre. Sans oublier la clim qui était tellement bouchée que même moi, en soufflant, je faisais plus d'air, et un horrible frigo rouillé qui trônait à côté du lit. On s'assied sur le lit et, tranquillement, j'appelle la réception pour dire que ce n'était pas du tout à quoi on s'attendait. (On a quand même payé environ 60 CHF la nuit, malgré la haute saison, faut pas abuser non plus!) La dame à la réception avait l'air surprise et me dit qu'elle va rappeler. On sort prendre l'air. De l'autre côté du chemin, plein de bouteilles, paquets de cigarettes et d'autres déchets trainaient parterre. Au bout de 10 min, toujours pas de téléphone. Je rappelle. Là, on me dit qu'on ne peut rien faire, que l'hôtel est plein. Tout en restant calme je dis que je veux changer de chambre, que celle-ci ne vaut même pas la moitié du prix que l'on a payé, que je suis agent de voyages etc etc. "I call you back". 5 min plus tard, le téléphone sonne. On peut changer de catégorie de chambre, mais pour 60 CHF de plus/la nuit. MAIS BIEN SUR!!! Hors de question. Vu qu'on a payé pour les 6 nuits, impossible de se faire rembourser. On ne ve pas changer d'hôtel et perdre 6 nuits. La fille de la réception propose de venir à la chambre pour voir. Lorsqu'elle arrive, je lui montre ce qui ne va pas. Elle n'a plus l'air surprise. Ces bungalows ont 18 ans, et vu qu'ils sont en hauteur, le Tsunami ne les a pas touché et ils n'ont donc pas été rénovés. J'insiste sur le fait que je ne veux pas dormir ici, (toujours en restant calme!). Elle nous fait tout de même visiter la chambre "Superior". Elle est bcp plus près de la plage et a été rénovée dernièrement. Finalement, on paie un petit supplément (environ 20 CHF). Bon, au total, cela revenait moins cher que ce qu'un autre couple qui était avec nous avait payé, pour la même chambre Superior. On est soulagés. Par contre, contrairement à ce qu'on nous avait dit, pas de télé. Bon, on n'est pas là pour ça et on s'en foutait mais...

Nous remercions plusieurs fois l'employée avec des grands sourires. Son sourire à elle était plutôt forcé...  Si nous avions payé la moitié, j'aurai été déçue mais n'aurai rien dit, mais là, ça ne le faisait pas.

Voici quelques "preuves" :)

PP_Natural_salle_de_bains  PP_Natural_fen_tre  PP_Natural_clim

PP_Natural_ouverture_porte  PP_Natural_Balcon  PP_Natural_frigo

Donc, dans l'ordre, salle de bains, le mouchoir bouchant un trou, la clim, la porte qui ferme mal, le balcon avec planches manquantes et ZE frigo...

Il est déjà 14h. On va manger quelque chose au bar de l'hôtel avant d'aller à la plage.

Niveau plage, on a plus de chance :) Sable blanc, l'eau est claire... C'est presque les Maldives! Le seul point négatif (oui il y en a un, même deux en fait. Oui je suis pénible!) c'est les cailloux/coraux dans le sable qui font qu'on se fait facilement mal, pis la marée: à partir de 15h, plus de flotte. Et quand elle "revient", ya déjà plus de soleil. Alors en gros, durant une semaine, presque tous les jours, de 11h à 14h, on pouvait nous trouver dans l'eau. Ensuite, c'éstait bouffe et bronzage. (Oui papa, avec de la crème solaire). Ce qui est absolument incroyable, comme aux Maldives, c'est qu'il n'y avait quasiment personne sur la plage. Les gens font 10h d'avion pour passer le temps dans/autour de la piscine. Moi pas comprendre. J'vais pas m'en pleindre...

Bruno et moi, quand on est dans l'eau, on est comme deux gamins. On se jette dessus, on se pousse dans l'eau, Bruno me porte, se laisse tomber, Laura crie... c'est assez pittoyable, mais bon, faire la planche durant 3 heures, au bout d'un moment, c'est lourd. PP Natural Resort n'ayant pas de plage directement devant l'hôtel, il faut descendre un petit escalier et marcher quelques mètres. Du coup, on se retrouve pile en face de l'hôtel Zeavola, super luxe (env CHF 400 la nuit la standard (!)). Nous, on avait nos linges et c'est tout. Pas de transat, pas de parasol. Quedal. Par contre, les clients du Zeavola avaient des genre de matelas gonflables, parasols, linges etc. Nous, on se posait entre eux et la mer. Ils devaient être contents, les clients, de nous voir faire les débiles dans l'eau! Mdr. Les autres hôtels sont sympas aussi. Flambants neufs, grands bungalows...

PP_Natural_resort  mims_shark_copie  lala_dans_l_eau_1jour  PP_beach

Au fond, le PP Natural Resort, Bruno fait le remake des "Dents de la Mer", moi dans l'eau, Longtail boat (les bateaux "taxi")

Le soir, nous mangeons au restaurant de l'hôtel. Je ne ferai aucun commentaire à ce propos car on va me prendre pour la pire des chieuses si ce n'est pas déjà le cas! Le PP Natural Resort a un restaurant, un bar, une piscine et une table de massage. En gros c'est tout. Donc le soir, pas d'animation, pas de concert live avec "la danse des canards", ça, c'était à Majorque :). Nous avons repéré un bar sur la plage et allons y boire un verre. Ils font des "Watermelon shake" (Pastèque & glace pilée). Ce sera la boisson la plus consommée du séjour. Tellement bon et tellement rafraîchissant!

Voilà pour la première journée à Ko Phi Phi.

Pour terminer, voici une photo de Bruno après la première journée d'exposition au soleil. Il est assorti à l'armoire :) N'ai pas de photo de moi pour comparer mais il me faut environ 3 jours pour avoir les mêmes couleurs... Donc voilà! MEME PAS MAL!

                                    mims_bronz_

Posté par lanena à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Thaïlande, 9ème partie - Ko Phi Phi

Nouveau commentaire