28 décembre 2006

Thaïlande - 2ème partie, Bangkok

Nous voici donc dans notre taxi direction l'hôtel. Il est environ 7h du matin, nous nous approchons de la ville. Des énormes buildings sont plantés un peu partout. Ce n'est pas très beau, et le ciel gris n'aide en rien, mais c'est tout de même impressionnant!

Le taxi nous dépose devant notre hôtel, le Novotel à Siam Square. C'est aussi une grande tour novotel_roomsans aucun charme, mais qui a la particularité d'être très bien située. La chambre est comfortable mais sans plus. Nous sommes exténués et allons nous coucher à peine arrivés dans la chambre. Pour une petite sieste. Nous nous réveillons... 6h plus tard! Vu qu'il est déjà 15h, nous décidons d'aller nous balader et de voir un peu les alentours. Il y a des Dunkin Donuts, Starbucks, Mc Do et autres grosses chaînes américaines à tous les coins de rue. N'ayant rien mangé depuis 4h du mat, dans l'avion, nous nous arrêtons dans un Dunkin... (No comment!)

Je n'étais pas du tout à l'aise dans le Dunkin. Il y avait pas mal de monde, la plupart étaient des jeunes qui révisaient leurs cours en groupe. On se pose à une table avec notre plateau, tout le monde nous regarde. Les jeunes de la table à côté se sont mis à chuchoter - comme si ne fallait surtout pas que nous les comprenions - tout en nous regardant. Je ne préfère pas savoir ce qu'ils se disaient.

Siam_Paragon_entry_outsideEn sortant, juste en face de nous, il y avait un énorme centre commercial. Comme il commençait à pleuvoir, nous y sommes allés. Le centre a été inauguré il y a environ une année. C'est le Siam Paragon. Nous étions époustouflés de voir tant de luxe rassemblé. C'est la rue du Rhône puissance 10! Toutes les plus grandes marques y sont représentées, que ce soit dans les montres, bijoux, maroquinerie, vêtements, informatique, équipement de sport, musique, déco et même des voitures! (Des Lamborghini, Ferrari & Masserati sont exposées... au 4ème étage). J'ai totalement flashé sur les vitrines des magasins de meubles & de décoration. Bruno a dû rapidement me ramener à la réalité "On a le droit à 20k par personne..." Ok ok, on continue...  Nous avons plus ou moins fait le tour (7 étages sauf erreur). En descendant les l'escalator, nous apercevons une grande foule autour d'une scène vers l'entrée. Il y avait un concours de chant, genre Star Ac je suppose. C'était assez drôle.

Vers l'entrée se dresse une énorme photo de la famille royale, ornée de fleurs et de drapeaux. Je l'aurai bien photographiée, mais ceci est très mal perçu. Le roi Bhumibol Adulyadej (article très complet à son sujet en cliquant sur le lien) est très respecté par le peuple thaï. On trouve des photos de lui et de la famille royale un peu partout. (Centres commerciaux, aéroports, dans la rue, etc). C'est impressionnant de voir à quel point il est admiré.

Nous continuons notre ballade et arrivons au MBK, un énorme marché couvert (ne pas hésiter àMBK_center marchander), et donc, climatisé.  D'ailleurs, j'étais contente d'avoir un petit pull car il y faisait plutôt froid dans certains restaurants! Ici, ce n'est pas le luxe comme au Siam Paragon. Au MBK, on trouve des habits pas chers, des contrefaçons, des souvenirs, des restaurants, de l'électronique (un étage est entièrement consacré aux téléphones portables, i-pods, accessoires pour portables, CD, DVD etc) et au dernier étage, un bowling. Nous avons nterrompu la visite pour manger dans un petit restau du centre très sympa dont je ne me rappelle forcément plus le nom.

Il se fait tard et nos achats sont bien encombrants, nous retournons à l'hôtel pour les déposer. Le Lonely Planet mentionne des marchés de nuit mais ne sachant pas lequel choisir, nous demandons conseil à la réception de l'hôtel. Le marché de Patpong serait plus près et plus sûr. On nous suggère de prendre le Skytrain, beaucoup plus rapide et confortable que les tuktuk et taxis. Je cite le Lonely Planet: "Le syktrain est le moyen le plus confortable de vous rendre dans le "nouveau" Bangkok (Silom, Sukhumvit et Siam Square). Ce réseau ferroviaire surélevé permet d'échapper aux embouteillages cauchemardesques". Effectivement, la circulation est terrible à Bangkok. Durant les heures de pointe, les automobilistes restent bloqués de longues heures tandis que les motos et tuk tuks n'hésitent pas à prendre le risque de les dépasser, des fois même en sens inverse!

Nous allons donc prendre le Skytrain pour 3 arrêts. Je demande 3 fois le nom de l'arrêt où il faut descendre histoire d'être sûre de ne pas nous planter... Dans le train, un homme fait des croquis d'un couple assis en face de lui. Lorsque le couple descend, l'artiste s'énerve car il n'a pas pu finir son dessin... !

Voilà déjà l'arrêt Sala Daeng. C'était vraiment rapide! La grosse foule de touristes descend. Tout le monde a eu la même idée! Ne sachant pas dans quelle direction aller, nous les suivons.

Le marché de Patpong (TRES touristique) est ouvert de 18h à minuit. De nombreux petits stands se succèdent. Tous vendent plus ou moins la même marchandise (bougies, représentations de bouddhas, guirlandes lumineuses, sacs, vêtements, CD piratés, et forcément, de nombreuses contrefaçons). Dès que l'on s'approche d'un stand, le vendeur nous sort un "Hello, look look, good quality" ou encore "Very good price, just for you"! Tous ont avec eux une calculatrice pour les négociations. 300 THB (env 15 CHF) pour un polo Ralph Loren? Après avoir fait les yeux étonnés et après avoir répondu "too expensive", on vous tend la calculatrice accompagné d'un "give me a price !". Vous tapez votre prix sur la calculatrice, le vendeur répondra "I can't! Give me more!!". Non. Il ne veut pas céder? Vous partez. Le vendeur vous rattrape "wait wait!!", et vous repartez avec votre polo. Bon, des fois, il ne vous rattrape pas non plus... !!

Patpong, le soir, n'est pas qu'une rue où se tient le marché de nuit. C'est aussi le quartier chaud de Bangkok. On se promène entre les stands et les go-go bars. En décidant d'aller en Thaïlande, je m'attendais à voir des touristes avec des thaïes. Cela paraîtra peut-être naïf, mais je ne pensais pas à en voir autant. Combien de papys, marchant limite avec une canne, avons-nous croisé avec de jeunes thaïes? (Ceci durant tout le séjour et pas juste à Patpong). Nous marchions main dans la main, et, plusieurs fois, des hommes nous ont arrêtés avec un "menu" à la main pour nous offrir diverses prestations sexuelles dans leur bar. D'autres nous proposaient "Mushrooms, hashish & Co".  "No, thank you!" :). Nous nous posons à une table d'un bar (sans femmes nues mais avec musique live) afin de boire une Singha beer avant de rentrer à l'hôtel.

Pour le retour, plus de Skytrain, nous avons loupé le dernier (vers minuit) de justesse. Nous prendrons donc un Tuk Tuk. Evidemment, nous nous faisons arnaquer. Je tairai le montant que nous avons payé afin d'éviter certaines moqueries :

Sous l'hôtel, il y a une discothèque. Nous y allons pour boire un dernier verre. L'ambiance est assez glauque. A peine avons-nous payé nos boissons qu'on nous dit que la boîte va fermer d'ici 5 minutes... Business is business! Je demande au barman de mettre nos coktails dans des verres en plastiques, on les terminera dehors. A 2h pétantes, les lumières s'allument et la musique s'arrête. Une grande partie de touristes  masculins (dont la plupart sont complètement bourrés) repartent avec une thaïe sous les bras...

La première journée à Bangkok s'achève. Le lendemain sera consacré à la visite de temples. Nous n'avons pas du tout sommeil mais il faudra se lever tôt afin d'éviter de faire la visite sous la canicule...

A suivre!

Posté par lanena à 20:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Thaïlande - 2ème partie, Bangkok

Nouveau commentaire